Comment augmenter le taux de compression d’un moteur?

Vous cherchez à augmenter le taux de compression de votre moteur ?

Le taux de compression d’un moteur a pour rôle de déterminer le niveau de rendement du moteur. Souvent, l’augmentation du taux de compression permet de réduire sa consommation. Cependant, si on l’augmente au-delà d’un certain taux, le moteur risquera d’être cassé.

Dans cet article, on vous explique comment augmenter le taux de compression d’un moteur.

Qu’est-ce qu’un taux de compression d’un moteur?

Qu’est-ce qu’un taux de compression d’un moteur

Généralement, chaque moteur a un taux de compression optimal différent. Dans le cylindre, la combinaison air-essence se fait presser fortement afin de créer une explosion. L’intensité de cette explosion dépend du rapport volumétrique existant dans le cylindre. Plus le taux est élevé, plus l’espace dans lequel la combinaison se fait comprimer s’agrandit.

  • En mécanique, le taux de compression d’un moteur à piston se définit par le rapport du volume de la chambre de combustion lorsque le piston est au point mort bas sur le volume au point mort haut.
  • Il est possible de prendre la mesure du taux de compression d’un moteur à un certain régime bien précis à l’aide d’une sonde de pression placé dans le puits de la bougie.
  • Le taux de compression peut être également mesuré par le rapport de la pression maximale dans le cylindre afin d’estimer l’usure du moteur.

Que faire pour augmenter le taux de compression d’un moteur ?

Le niveau de rendement d’un moteur augmente avec l’élévation de son taux de compression, c’est pourquoi on cherche à augmenter ce dernier. Pour ce faire, le moteur nécessite de faire des réglages adéquats.

  • La méthode la plus utilisée pour augmenter le taux de compression d’un moteur est de faire appel à des pistons spéciaux.
  • Ceci est expliqué la réduction de l’espace de la chambre de combustion lors de l’équipement d’un piston classique, ce fait augmente le taux de compression de moteur.
  • Faire augmenter la compression à un certain taux engendre un accroissement de la température de la combinaison air-essence, ce qui fait entraîner l’écoulement de cette dernière et augmenter le risque de la combustion incorrecte.

 

Laisser un commentaire